· 

Le plan de Nissan pour redevenir rentable d'ici 2024

Pour faire suite au résultat de l'exercice fiscal 2019 que vous pouvez retrouver ici, Nissan dévoile après celui de l'alliance Renault Nissan Mitsubishi que vous pourrez retrouvez , son plan stratégique pour redevenir rentable d'ici la fin de l'exercice fiscal 2023 soit jusqu'au début 2024.

Objectif

L'objectif est clair, Nissan souhaite atteindre une croissance durable, une stabilité financière et de la rentabilité d'ici la fin de l'exercice 2023.

Pour ce faire, Nissan prendra des mesures pour transformer ses activités en rationalisant les opérations non rentables et les installations excédentaires ajoutés aux réformes structurelles. En outre, une réduction des coûts fixes en rationalisant sa capacité de production, sa gamme de produits mondiales et ses dépenses.

Résultats à atteindre

Marge bénéficiaire d'exploitation de 5%

Part de marché mondiale durable de 6% d'ici la fin de l'exercice 2023 y compris des contributions proportionnelles de sa coentreprise à 50% en Chine Dongfeng.


Makoto Uhida, PDG Nissan

"Notre plan de transformation vise à assurer une croissance régulière plutôt qu'une expansion excessive des ventes. Nous allons maintenant nous concentrer sur nos compétences essentielles et améliorer la qualité de nos activités, tout en maintenant la discipline financière et en nous concentrant sur le revenu net par unité pour atteindre la rentabilité. Cela coïncide avec la restauration d'une culture définie par «Nissan-ness» pour une nouvelle ère."

Makoto Uchida, PDG de Nissan

Plan d'actions

Rationalisation : des actions solides pour restructurer, réduire les coûts et améliorer l'efficacité

  • Dimensionner la capacité de production de Nissan de 20% à 5,4 millions d'unités par an dans l'hypothèse d'une opération standard
  • Atteindre un taux d'utilisation de l'usine supérieur à 80%, rendant les opérations plus rentables 
  • Rationalisation de 20% de la gamme mondiale de produits (de 69 à moins de 55 modèles)
  • Réduction des coûts fixes d'environ 300 milliards de yens 
  • Fermer l'usine de Barcelone en Europe occidentale
  • Consolider la production nord-américaine autour de modèles de base
  • Fermeture d'une usine de fabrication en Indonésie et concentration sur l'usine de Thaïlande en tant que base de production unique dans l'ANASE
  • Partager les ressources avec l'alliance dans le domaine de la production, les modèles et les technologies

Prioriser les marchés clés et les produits clés

  • Concentrer les activités principales de Nissan sur les marchés du Japon, de la Chine et de l'Amérique du Nord
  • Tirer parti des actifs de l'Alliance pour maintenir l'activité de Nissan au niveau opérationnel approprié en Amérique du Sud, dans l'ANASE et en Europe, dans le format présenté par l'alliance.
  • Sortir de Corée du Sud, retirer Datsun en Russie et rationalisation des opérations sur certains marchés de l'ANASE 
  • Se concentrer sur les segments mondiaux des modèles avec un réél attrait, notamment les véhicules améliorés des segments C et D, les véhicules électriques et les voitures de sport en abaissant l'âge moyen des modèles à 4 ans ou moins.
  • Étendre la présence dans les véhicules électriques et les voitures à moteur électrique, y compris e-POWER (même en Europe voir ci-dessous), avec plus d'un million d'unités de vente électrifiées attendues par an d'ici la fin de l'exercice 23 en lançant plus de huit véhicules électriques à 100 % (dont au moins un en Europe). 
  • Au Japon, lancement de deux autres véhicules électriques et de quatre autres véhicules e-POWER, portant le taux d'électrification à 60% des ventes
  • Présentation du système avancé d'aide à la conduite ProPILOT dans plus de 20 modèles sur 20 marchés, ciblant plus de 1,5 million d'unités devant être équipées de ce système par an d'ici la fin de l'exercice 23.
  • Introduire 12 modèles au cours des 18 prochains mois voir la vidéo de Nissan ci-dessous

plan pour Nissan en Europe d'ici 2024

Par ailleurs, cette présentation a permis de savoir que le Nissan ROGUE (X-TRAIL en Europe) sera présenté mi-Juin. Que le Kicks sera "dévoilé" au Japon également en Juin. L'ARIYA sera quant à lui dévoilé en Juillet.

"Nous nous attendons à ce que l’Ariya joue un rôle clé en tant que marque pilote et le visage de Nissan pour la nouvelle ère."

Makoto Uhida, PDG de Nissan

Une grosse pensée pour les salariés de l'usine de Barcelone...

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Bryan (vendredi, 29 mai 2020 22:10)

    Que désigne le sigle ICE dans le plan d'électrification ?

  • #2

    Mickaël (vendredi, 29 mai 2020 23:21)

    Moteur à essence ou diesel pour nous en europe ça devrait être l essence..

  • #3

    Mickaël (vendredi, 29 mai 2020 23:22)

    Le schéma montre donc que la part des moteurs thermiques traditionnels baisse au fur et à mesure des années d'ici 2024